Skip to content Skip to footer

Muddy Bear​

Les déchets plastiques trouvés dans les estomacs de beaucoup d’espèces d’animaux différents peuvent être des fibres, des billes, des objets ou de très petites particules.

Dans des animaux de grande taille, on retrouve des objets de plus grande taille (ex : 9 m de cordage, 4,5 m de tuyau, deux pots de fleurs et de grandes quantités de bâche plastique dans l’estomac d’une balaine échouée. Des objets de taille moyenne (sachets de chips ou emballages de paquets de cigarettes) ont été retrouvés dans le tube digestif de gros poissons. De même, des fibres polymères de petit diamètre (jusqu’à moins de 100 μm) peuvent être confondus par les animaux avec de minuscules vers et être ingérés involontairement.

Conséquences :

Beaucoup d’animaux (mammifères et oiseaux notamment) ont un estomac qui ne peut évacuer de gros objets non digestibles. Au delà d’un certain volume, ces objets donnent alors à l’animal une sensation de satiété et/ou finissent par l’empêcher (physiquement) de manger. Il meurt alors d’inanition, ou il devient plus vulnérable à la prédation et à diverses sources accidentelles de mortalité à cause de sa sous-alimentation.

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Contamination_du_milieu_marin_par_les_plastiques

THE MUD by LCCE © 2022. ALL RIGHTS RESERVED.